Renforcer la culture du dialogue afin de créer un pont entre l'interface science-politique-pratique pour l'utilisation durable de la biodiversité et des services écosystémiques

Les Trialogues BES-Net sont des dialogues multipartites qui mettent l'accent sur des questions de politiques spécifiques aux niveaux national et régional. Les trialogues rassemblent les trois communautés BES-net : scientifiques, de politiques et de praticiens au sein d'un dialogue clair et constructif; d'où le nom de « trialogue ».

Trialogues au niveau régional

À l'échelle régionale, les trialogues visent à renforcer l’interface entre les connaissances scientifiques/traditionnelles, les politiques et les pratiques et à renforcer la capacité nationale à intégrer les conclusions et recommandations issues des Évaluations thématiques de l’IPBES dans les politiques, la planification, et les programmes et projets sur le terrain. L’expérience a montré que les rapports scientifiques et le transfert d’informations à sens unique ne sont pas de nature à renforcer les capacités, encore moins à conduire à une prise de décision inclusive et efficace. La méthodologie du trialogue vise donc à créer un espace propice à l'apprentissage mutuel, à la compréhension interculturelle et à la coordination interinstitutionnelle. Pour plus d'informations, veuillez télécharger la note d'information ici.

Trialogues au niveau national

Au niveau national, l'approche du Trialogue est utilisée pour créer un dialogue tripartite entre scientifiques, décideurs politiques et praticiens (par exemple, les communautés locales et autochtones, les agriculteurs, les entreprises, la société civile et les ONG, etc.) à l'effet d'appuyer le processus d'évaluation nationale de l'écosystème (NEAs) au Cameroun, en Colombie, en Éthiopie et au Vietnam. Les trialogues aident à renforcer la participation des principales parties prenantes au processus d’évaluation, à renforcer leur prise de conscience et leur compétence, et à renforcer la capacité d’adoption des recommandations du rapport d’évaluation. Il est essentiel d'impliquer les décideurs politiques dans la formulation des questions de politique de NEA : des questions de politiques qui soient pertinentes à leur mandat à court et à moyen terme. Il est également essentiel de comprendre et d'intégrer les connaissances locales dans le but : i) de pleinement inclure toutes les valeurs de la biodiversité dans l'évaluation ; ii) de comprendre les impacts et les compromis qui vont avec les différentes recommandations de politique (au sens de leur impact et de leur pertinence pour les différents contextes locaux) ; iii) s'assurer que les actions proposées soient justes, réalistes, appropriées et réalisables ; et iv) de mobiliser les champions locaux de tout changement en matière de comportement et/ou de soutien aux nouvelles approches nécessaires dans l'ordre.

La méthodologie du trialogue permet aux participants de:

Prochaines évènements

BES-Net Trialogues
Central Asia Regional Trialogue
09 Oct 19 to 11 Oct 19      Almaty, Kazakhstan      UNDP
 

Almaty, Kazakhstan
Target Countries

Azerbaijan, Kazakhstan, Kyrgyzstan, Tajikistan, Turkmenistan, Uzbekistan

 

Trialogues passés

BES-Net Trialogues
Trialogue régional des Caraïbes sur les pollinisateurs, la sécurité alimentaire et la résilience au climat
04 Sep 18 to 06 Sep 18      Santo Domingo, Dominican Republic      UNDP & Ministry of Environment and Natural Resources in Dominican Republic
 

Le Trialogue régional des Caraïbes sur les pollinisateurs, la sécurité alimentaire et la résilience au changement climatique est le deuxième trialogue régional à engager un dialogue entre plusieurs parties prenantes des secteurs d

BES-Net Trialogues
Trialogue BES-Net en Europe de l'Est sur les pollinisateurs, la sécurité alimentaire et le développement rural
18 Oct 17 to 20 Oct 17      Sarajevo, Bosnia and Herzegovina      UNDP & Bosnia and Herzegovina (Federal Ministry of Environment and Tourism)
 

Selon un récent rapport mondial sur les pollinisateurs réalisé par l'IPBES, 70% des plantes que nous mangeons et 90% des fleurs sauvages dépendent des pollinisateurs.