Job

Chargé (e) de Communication du Projet Résilience du PNUD

Chargé (e) de Communication du Projet Résilience du PNUD

Language:
Type of offer:
Consultancy
Description

Chargé (e) de Communication du Projet « Renforcement de la Résilience des Comores aux risques de catastrophes liées au changement et à la variabilité climatique ».

En raison de sa position géographique et de ses facteurs climatiques, les Comores sont vulnérables aux catastrophes naturelles telles que les tempêtes tropicales, les inondations, l’élévation du niveau de la mer, les éruptions volcaniques, les séismes et les glissements de terrain. L’exposition aux catastrophes naturelles couplée à la pression anthropique sur les ressources naturelles et exacerbée par l’évolution des conditions climatiques, engendre la vulnérabilité de la population comorienne.

Le changement climatique est susceptible d’affecter les Comores en entraînant : i) une augmentation de la variation annuelle des précipitations ; ii) une augmentation des températures ; iii) une élévation du niveau de la mer (entraînant une intrusion d’eau salée et une érosion côtière) ; et iv) une augmentation de la fréquence et de la gravité des aléas climatiques (tels que les cyclones tropicaux, les sécheresses, les fortes pluies et les inondations). En outre, les catastrophes d’origine climatique entrainent, des glissements de terrain et des éboulements. Les conditions existantes aux Comores liées à l’exposition des populations aux catastrophes naturelles et à la pression anthropique sur les ressources naturelles, augmentent la vulnérabilité des communautés locales face aux effets du changement climatique susmentionnés.

La topographie des îles est fragilisée à causes de nombreuses pentes raides combinées avec les éruptions volcaniques et les pratiques non durables d’utilisation des terres notamment la déforestation et l’expansion de l’agriculture, qui intensifient la force de ruissellement de l’eau de pluie, l’érosion des terres agricoles et les inondations entraînants ainsi, la destruction des villages. Les communautés locales vivant dans des zones vulnérables à proximité de la mer sont également exposées à l’érosion côtière à la suite de fortes pluies, de marées ou du fait du prélèvement de sable.

Ces catastrophes affectent les réseaux de transport et les infrastructures sociales. Les communautés locales sont souvent coupées de la nourriture, de l’eau et des fournitures médicales ainsi que des services d’urgence lors de ces catastrophes naturelles liées au climat. 

Dans cette perspective, l’objectif du présent projet est de renforcer la capacité d’adaptation de la population comorienne pour gérer les risques de catastrophes et réduire la vulnérabilité des communautés au changement climatique. Les activités du présent projet devront concourir à la réalisation des résultats majeurs suivants: i) améliorer le cadre politique, réglementaire et institutionnel de la gestion des risques climatiques et des catastrophes ; ii) améliorer les connaissances et la compréhension des facteurs climatiques naturelles et climatiques et leur influence à moyen et long terme sur la fréquence et l’intensité des catastrophes et la vulnérabilité des communautés locales aux catastrophe ; iii) renforcer de façon durable la résilience climatique des moyens d’existence et des moyens d’existence des communautés locales face aux catastrophes naturelles liées au climat; et iv) accroître le partage des connaissances et la sensibilisation à l’adaptation aux changements climatiques.

À cet effet, le Gouvernement comorien, par le biais du Bureau du PNUD, souhaite recruter un (e) Chargé (e) de communication pour assurer la visibilité des actions du projet et la gestion des connaissances, en appui aux actions conjointes menées par le Gouvernement et le PNUD.

Sous la supervision directe du Directeur Général de la Sécurité Civile (DGSC), en étroite collaboration avec le PNUD, le (la) Chargé (e) de Communication devra travailler à l’élaboration du plan de communication du projet, aider à la création, la vulgarisation et la mise à jour régulière des sites web de la DGSC et du PNUD, à mettre en place la plateforme de gestion des connaissances (virtuelle et physique), à développer des outils et produits de communication dans le cadre de la stratégie de communication.

Ce recrutement permettra aussi à la DGSC de disposer d’une personne ressource spécialiste de la communication pour mettre en œuvre la stratégie de communication, surtout pour préparer les situations de crises, notamment en favorisant le partage de savoir-faire pratiques et scientifiques dans le domaine de la gestion des risques des désastres, en particulier en ce qui concerne les bonnes pratiques, au niveau local, régional et international.

Location: Moroni, Comoros
Organization: UNDP
Deadline: October 24, 2020
External website link: https://jobs.partneragencies.net/erecruitjobs.html?JobOpeningId=33063&HRS_JO_PST_SEQ=1&hrs_site_id=2
Menu