Job

Gestionnaire de Partenariats de Coopération

Gestionnaire de Partenariats de Coopération

Language:
Type of offer:
Consultancy
Description

Le contexte de la covid-19 a augmenté considérablement l’impact que pourrait avoir la pandémie dans les prisons et autres lieux de détention et représente un risque important de contamination. La Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP) a publié un plan de contingence pour répondre à la crise de la COVID-19 dans les prisons, incluant des mesures relatives aux visites, au nettoyage des cellules, l’aménagement d’espaces d’isolement et de quarantaine, et détaillant les besoins matériels, entres autres. Les mesures du plan de contingence doivent être renforcées par l’inclusion d’un plan de sensibilisation sur les droits humains à l’intention de la population carcérale, du personnel pénitentiaire, du personnel des autres lieux de détention tel que les gardes à vue, et de la population générale. Tout ceci vient bousculer les agendas tout en créant de nouvelles dynamiques dans la nécessité d’une coordination soutenue pour assurer une exécution effective et efficiente tant au niveau des cibles à atteindre que de l’utilisation des ressources.

La problématique de la détention préventive prolongée ou arbitraire (DPP/A) constitue l’un des problèmes majeurs affectant les personnes détenues en Haïti. En effet, plus d’un détenu sur quatre en Haïti n’a pas été jugé, en contradiction non seulement avec la Constitution haïtienne (qui prévoit la possibilité d’actions en Habeas Corpus), le code de procédure pénal haïtien, de la loi du 26 juillet 1979 sur l’appel pénal, mais également avec les engagements internationaux de Haïti en matière de garanties judiciaires notamment le Pacte international sur les droits civils et politiques ratifie par Haïti en 1990.  L’une des conséquences immédiates de cette situation est la surpopulation carcérale qui a un impact direct sur les conditions de détention notamment en termes d’alimentation, d’hygiène et de santé notamment.

Cette situation affecte également la perception générale et l’expérience de l’Etat de droit, les plaignants n’obtenant pas non plus de résolution à leur conflit.  Enfin, en dehors des parties au litige, les familles des détenus paient également un lourd tribut à ces situations que ce soit en termes de perte de revenu lorsque la personne incarcérée est le soutien de famille ou de coûts additionnels occasionnés par la détention d’un proche. Bien que les femmes constituent une population carcérale plus réduite que les hommes et bénéficient de conditions de détention à première vue meilleures, elles sont également affectées par la DPP/A.

Dans ce contexte, la DAP cherche à recruter un-e gestionnaire de partenariats pour tout ce qui a rapport à la coordination et le suivi de ses activités avec les différents partenaires financiers et ONG, notamment l’ONU Femmes.

I.            Objectif de la consultation

Faciliter la coopération technique avec les services et unités de la DAP pour l’atteinte des résultats issus des accords de partenariat tels que :

–             harmoniser les activités des composantes des projets avec les différents acteurs du développement

–             faciliter les échanges avec les partenaires du développement

–             renforcer la capacité institutionnelle de la DAP en coordination et gestion de partenariats

Location: Port-au-Prince, HAITI
Organization: UN Women
Deadline: November 29, 2020
External website link: https://jobs.undp.org/cj_view_job.cfm?cur_job_id=95484
Menu